mercredi 10 juillet 2013

Naissance d'une passion ( 24 )

Le filage de la laine au rouet    1) le cardage
Jeune fille cardant la laine à hauteur d'épaule( on peut aussi carder avec les cardes sur les genoux)
:en fait, moi peu après mon installation dans ma maison du Limousin
Avant de filer la laine, il faut laver la toison à grande eau, dans une rivière étant l'idéal,
par très beau temps car il faut que la laine, dépouillée de son suint et de ses impuretés ,
sèche très vite au soleil de préférence.
 
En fait , il y a 2 écoles: -celle qui lave la laine avant utilisation,
et- celle qui garde la laine brute avec son suint, elle se file mieux.
Comme nous teintions la laine avec des végétaux naturels, nous la lavions préalablement.
et ensuite nous la cardions pour en faire des boudins comme peignés,
 qui se filent très facilement
 et surtout nous profitions de cette étape pour faire le mélange des couleurs.
La laine se carde soit avec une machine à carder ( pour de grosses quantités,  pour faire des matelas ou des couvertures piquées) , ou la laine se carde avec des peignes munis de "dents" 
 que l'on tient en sens inverse pour que les fibres de la laine soient démêlées
 et coiffées dans le même sens; la laine étant beaucoup plus touffue que des cheveux,
cette manœuvre demande une certaine force physique.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire