jeudi 28 mars 2013

Naissance d'une passion ( 21 )

Les fêtes des rues
 
 
Pendant que Maman démarchait les boutiques ,
avec plus ou moins de succès ( reflexions idiotes et rebuffades étaient aussi au rendez-vous) ,
 je me suis interessée aux fêtes de rue.
 
Les fêtes de rue de cette époque ( 1975-1980) n'avaient rien à voir
 avec ce que nous connaissons maintenant:
 autant les artisans étaient de très jeunes gens plein d'enthousiasme,
autant les organisateurs, en général
 l'amicale des pompiers, des footballeurs,
des joueurs de belote
des footballeurs, des joueurs de belote etc ,
étaient eux aussi plein de bonne volonté,serviables:
nous étions accueillies
 à bras ouverts.

 



Tout au début, pour égayer mon stand,
 je vendais des fleurs
 ( soucis et pois de senteur)
 

Il y avait une bonne entente, une grande entraide,
une harmonie municipale, à manger à gogo,
les villages étaient charmants et sans prétention.
 Il y a , entre Mulhouse et Bâle,
 un triangle de petits villages agricoles: le Sundgau.
 Nous avions beaucoup de visiteurs suisses:
 ils sont très bienvenus: ils ont du goût et de l'argent
( j'ai retrouvé les mêmes caractéristiques
au Marché de Noël de Strasbourg).
Comme j'étais la seule à vendre des bougies,
 j'avais beaucoup de succès !!
                                                                                
                          
                                                              
J'ai tenté les expositions de rue
dans la grande zone viticole autour de Colmar
et j'y ai rencontré très peu de succès,
 une certaine prétention,
voir du dédain: c'est une région riche
et n'y accède pas qui veut.
Colmar a également cette réputation de bourgeoisie
un peu hautaine.




Les choses ont assez vite changé , lorsque les revendeurs
( Made in China et autres)  se sont invités à la fête;
 les organisateurs ne savaient pas toujours distinguer les vrais des faux
et il était difficile de s'y reconnaitre pour les visiteurs aussi;
il nous a donc été demandé de faire la démonstration de notre artisanat
 et c'est là que tout devint compliqué..                                                                                       



                                                                                  
                                                            
                                                                                   
                                                                                   
                                                                                    
                                                                                                                                               














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire